8h30 franceinfo, France info

Alliances, Anne Hidalgo, police municipale à Paris... le "8h30 franceinfo de Cédric Villani"

Cédric Villani (LREM) était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 20 janvier 2020. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Cédric Villani, député LREM de l\'Essonne et candidat à la mairie de Paris, invité du \"8h30 franceinfo\", lundi 20 janvier 2020. 
Cédric Villani, député LREM de l'Essonne et candidat à la mairie de Paris, invité du "8h30 franceinfo", lundi 20 janvier 2020.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Cédric Villani, député (La République en marche) de l'Essonne et candidat à la mairie de Paris, était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 20 janvier 2020. Alliances, Anne Hidalgo, police municipale... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Renaud Dély.

Griveaux, "une campagne à droite"

"Je vois une campagne La République en marche officielle qui est passée de 21% d'intentions de vote en juillet à 15% maintenant, une campagne à droite et évidemment comme l'original est toujours préféré à la copie, il perd des points au profit de Rachida Dati", tacle Cédric Villani. "Au lieu de dépasser les clivages, [Benjamin Griveaux] embauche, recrute, est là pour participer à un clivage droite-gauche et à des affrontements avec la maire sortante", assure le mathématicien qui a été le président du comité de soutien d'Anne Hidalgo en 2014. 

Hidalgo, "une exécution pas à la hauteur"

D'ailleurs, Cédric Villani assure qu'il "ne regrette pas d'avoir présidé ce comité de soutien parce que le projet était le bon". En revanche, le candidat dissident LREM estime "que l'exécution n'a pas été à la hauteur". "On a vu une équipe qui a changé d'avis, qui a louvoyé sur bien des sujets, que ce soient les Jeux olympiques, la police municipale, l'exposition universelle, ou encore le dossier en ce moment de rénovation de la gare du Nord. [...] Est-ce que c'est une gestion sérieuse ? Je ne le crois pas", justifie le député de l'Essonne. 

"Si on prétend qu'on va résoudre tous les problèmes de Paris juste en travaillant dans le périmètre parisien, c'est juste un mensonge", poursuit Cédric Villani. "La municipalité précédente n'a jamais mis sur le tapis le besoin de travailler sur le sujet au-delà de Paris, pas juste à l'échelle parisienne", reproche-t-il à l'équipe d'Anne Hidalgo. 

Armer 5 000 policiers municipaux, une proposition "effrayante"

Le candidat officielle de La République en marche à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, propose de mettre en place une police municipale en fournissant aux actuels agents de sécurité de la ville "une arme de poing" après une formation. Une idée que Cédric Villani, issu lui aussi des rangs de la majorité présidentielle juge "effrayante". 

"Vous avez une grande partie des agents qui ont été uniquement formés à la verbalisation, pas à un port d'armes" rappelle le député LREM de l'Essonne, pourtant lui aussi favorable à la création d'une police municipale dans la capitale, dont "une partie sera armée"

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du lundi 20 janvier 2020 :

Cédric Villani, député LREM de l\'Essonne et candidat à la mairie de Paris, invité du \"8h30 franceinfo\", lundi 20 janvier 2020. 
Cédric Villani, député LREM de l'Essonne et candidat à la mairie de Paris, invité du "8h30 franceinfo", lundi 20 janvier 2020.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)