8h30 franceinfo, France info

49.3, coronavirus, municipales... Le "8h30 franceinfo" de Jordan Bardella

Le vice-président du Rassemblement national, Jordan Bardella, était l'invité du "8h30 franceinfo" mardi 3 mars.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jordan Bardella, Vice-président du Rassemblement National, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\" mardi 3 mars.
Jordan Bardella, Vice-président du Rassemblement National, était l'invité du "8h30 franceinfo" mardi 3 mars. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement national, était l'invité du "8h30 franceinfo" mardi 3 mars. Il est notamment revenu sur le recours du gouvernement à l'article 49.3 de la constitution pour faire passer la réforme des retraites. Il s'est aussi exprimé sur la gestion de l'épidémie de coronavirus et sur les élections municipales.

49.3 : un procédé "honteux et cynique"

Trois jours après l'annonce par Edouard Philippe de l'emploi de l'article 49.3 de la constitution pour faire adopter la réforme des retraites, Jordan Bardella dénonce un "procédé honteux et cynique sur le fond et sur la forme car aller faire ce passage en force un samedi soir à l'Assemblée nationale, quand on sait que beaucoup de députés sont dans leurs circonscriptions pour préparer les élections municipales, je trouve ça vraiment petit de la part du gouvernement"; explique Jordan Bardella.

Les députés RN soutiendront toutes les motions de censure

Il précise que les députés du Rassemblement national voteront "très probablement l'ensemble" des motions de censure proposées par l'opposition. "On s'associera à tous ceux qui contestent l'esprit même de cette réforme", assure Jordan Bardella. "Ces motions de censure sont symboliques. On sait qu'elles ne passeront pas", a-t-il expliqué pour justifier ce vote alors que le RN est opposé à certaines des propositions contenues dans les motions présentées.

Coronavirus : "Le gouvernement a été extrêmement léger"

Le vice-président du Rassemblement national estime que le gouvernement a minimisé les risques du coronavirus et n'a pas été suffisamment transparent dans sa gestion de la crise du coronavirus. "On aurait pu rétablir les frontières et limiter les vols commerciaux avec notamment la Chine", regrette Jordan Bardella.

410 listes RN aux municipales

Le Rassemblement national présentera aux élections municipales 410 listes sous son étiquette, plus une vingtaine d'autres listes sans étiquette mais soutenues par le parti de Marine Le Pen. Le RN avait présenté 600 listes aux municipales de 2014. Jordan Bardella explique cette baisse par une réduction globale du nombre de candidats et "une recrudescence de listes sans étiquette, notamment dans les petites communes, d'intérêts communaux, d'intérêts locaux".

"Nous sommes le parti politique qui présente le plus de candidats sous son étiquette", assure même Jordan Bardella tandis que, selon lui, les candidats LREM ont tendance à masquer leur appartenance au parti présidentiel : "Depuis des semaines, je vois des candidats En Marche qui planquent les logos, qui ont peut-être honte de leur bilan", assène le vice-président du RN et député européen.

Jordan Bardella, Vice-président du Rassemblement National, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\" mardi 3 mars.
Jordan Bardella, Vice-président du Rassemblement National, était l'invité du "8h30 franceinfo" mardi 3 mars. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)