Cet article date de plus d'un an.

Grève contre la réforme des retraites : "Si c'est le moyen légal de protester contre la réforme, pourquoi pas", affirme le député RN Laurent Jacobelli

Le projet de réforme des retraites est examiné depuis jeudi dans l'hémicycle du Sénat.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min
Laurent Jacobelli, porte-parole du Rassemblement national, député de Moselle, était mercredi 10 août l’invité du 8h30 franceinfo.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"La grève est légale. Si c'est le moyen légal de protester contre la réforme, pourquoi pas", a affirmé jeudi sur franceinfo le député Rassemblement national Laurent Jacobelli, porte-parole du Rassemblement national, à moins d'une semaine d'une nouvelle grève contre la réforme des retraites et alors que le Sénat a entamé l'examen du projet de loi.

>> Suivez notre direct sur la réforme des retraites

"Le gouvernement et La France insoumise ont fait en sorte que, le débat n'ayant pas lieu au Parlement, il a lieu dans la rue. C'est dommage, mais c'est comme ça", se désole Laurent Jacobelli. "Cette réforme est tellement terrible, elle est tellement antisociale, elle est tellement anachronique qu'il ne faut pas qu'elle passe, martèle l'élu RN. Certains le disent par la grève, d'autres par la manifestation, d'autres en faisant des contre-projets."

"Tous les moyens sont bons, sauf le blocage absolu, tempère le porte-parole du RN. Il ne faut pas que certains Français soient victimes d'une double peine, qu'ils sachent que demain ils auront une retraite plus tard, moins bien payée, et qu'en plus ils ne puissent pas se chauffer, avoir l'électricité ou même aller voir leur famille avec les transports."

"Il n'y a jamais de bataille perdue." 

Quant à l'éventualité d'une grève reconductible, comme annoncée par les syndicats, Laurent Jacobelli n'est pas contre. "Pourquoi pas reconductible ?", lance le député. Il souhaite par contre qu'il n'y ait pas "d'actions, comme par exemple empêcher le départ de camions citernes depuis les centres de raffinage pétroliers, casser des structures électriques". "Pas de casse, pas de désobéissance à la loi", demande l'élu RN. Laurent Jacobelli reste malgré tout optimiste sur l'issue de la réforme : "Il n'y a jamais de bataille perdue."  Il dénonce "une forme de complicité des Républicains" dans les débats.

"Quand huit Français sur dix sont contre cette réforme des retraites, ils attendent de nous une opposition responsable qui fasse en sorte que ce projet n'aboutissent pas, mais avec un contre-projet sérieux. C'est ce que nous faisons avec notre groupe parlementaire."

Laurent Jacobelli, Rassemblement national

à franceinfo

Il pointe d'un côté "une opposition de pacotille, La France insoumise et ses alliés Nupes, qui font en sorte que cette réforme va passer sans débat à l'Assemblée nationale". Et en face "une fausse opposition de droite qui fait le jeu du gouvernement en cherchant à faire des combinazione avec la macronie". Laurent Jacobelli martèle que le RN défend "la voix du peuple". "C'est non à cette réforme des retraites. Et nous ferons tout ce que nous pouvons pour qu'elle n'aboutisse pas", ajoute le porte-parole du RN.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.