18h50 franceinfo, France info

Fermeture des bars et restaurants : cette décision est justifiée par "des bases étayées, médicales et scientifiques", assure la députée LREM Aurore Bergé

La fermeture totale des bars et des restaurant s'applique dans les zones d'alerte maximale, et concerne notamment la métropole d'Aix-Marseille. Cette mesure "ne fait plaisir ni au Premier ministre ni au ministre de la Santé", a affirmé l'élue des Yvelines sur franceinfo.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Aurore Bergé, députée LREM des Yvelines, invitée du 18H50 franceinfo, lundi 28 septembre 2020.
Aurore Bergé, députée LREM des Yvelines, invitée du 18H50 franceinfo, lundi 28 septembre 2020. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)

La députée LREM Aurore Bergé, invitée de franceinfo lundi 28 septembre, défend le choix du gouvernement d'imposer la fermeture totale des bars et restaurants sur les villes d’Aix-en-Provence et Marseille, ainsi qu'en Guadeloupe. Cette décision est fondée sur "des bases qui sont étayées, médicales et scientifiques", affirme la députée. Selon Aurore Bergé, cette mesure très contraignante pour les professionnels de la restauration, "ne fait plaisir ni au Premier ministre ni au ministre de la Santé".

Les commerçants ne sont pas des "cibles"

La députée LREM des Yvelines explique également pourquoi ces établissements ferment, alors que les écoles restent ouvertes "C'est important que la vie économique et sociale puisse continuer mais il me semble que l'école de la République, c'est autre chose, a-t-elle fait valoir. Vous ne brassez pas les mêmes typologies de populations quand vous êtes avec des enfants, avec un port du masque obligatoire dès onze ans. Quand vous êtes au collège ou au lycée, toute la journée, vous portez un masque."

Quand vous êtes attablés au restaurant ou au bar, pour des raisons assez évidentes, vous ne pouvez pas garantir le port du masque.

Aurore Bergé, députée LREM

à franceinfo

Aurore Bergé affirme aussi que les restaurateurs et patrons de bars ne sont pas des "cibles" pour le gouvernement. La députée LREM en veut pour preuve les mesures de soutien qui leur seront adressées : "On a des accompagnements spécifiques. Vous pouvez bénéficier d'un fonds de soutien de plus de 10 000 euros par mois en fonction de votre perte de chiffre d'affaires, du maintien du chômage partiel, d'exonérations de charges, a énuméré la députée des Yvelines. On voit bien quand même que nous sommes au rendez-vous pour accompagner les professionnels, en particulier ce secteur."

Aurore Bergé, députée LREM des Yvelines, invitée du 18H50 franceinfo, lundi 28 septembre 2020.
Aurore Bergé, députée LREM des Yvelines, invitée du 18H50 franceinfo, lundi 28 septembre 2020. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)