Election présidentielle : pour le maire EELV de Bordeaux, Yannick Jadot est "le meilleur candidat pour porter les valeurs écologistes"

écouter (7min)

Pierre Hurmic, maire Europe Ecologie - Les Verts de Bordeaux, a estimé lundi sur franceinfo que Yannick Jadot est "de loin" le meilleur candidat du camp écologiste, porté par une "dynamique". 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, le 25 août 2021 à Paris. (JOEL SAGET / AFP)

Yannick Jadot est "de loin le meilleur candidat pour porter les valeurs écologistes" dans la campagne pour l'élection présidentielle, selon Pierre Hurmic. C'est ce qu'a affirmé le maire EELV de Bordeaux sur franceinfo lundi 18 octobre. "Je souhaite vraiment que la dynamique puisse continuer à aller dans ce sens-là", a espéré l'élu.

Cette dynamique, selon lui, profite plus au candidat écologiste actuellement qu'à la candidate socialiste, Anne Hidalgo. "Je sais qu'Anne Hidalgo, comme beaucoup de responsables politiques, regarde ce qu'est la dynamique de la campagne électorale. Actuellement, cette dynamique semble plutôt porter durablement la candidature de Yannick Jadot." Il s'est défendu cependant de donner des conseils ou des consignes de ralliement à la maire de Paris. "Ce n'est pas à moi" de faire cela, a-t-il exclu. "C'est une personnalité de grande qualité, qui a montré en tant que maire de Paris que la voie d'une social-écologie était tout à fait possible à grande échelle", a-t-il concédé.

Les états généraux, consultation "très tardive"

A propos des états généraux de la justice, lancés lundi par Emmanuel Macron, Pierre Hurmic a évoqué une consultation "très tardive" et des mesures que les professionnels réclament "depuis au moins trente ans". Celui qui est aussi avocat syndicaliste estime que "les différents gouvernements ont été, vis-à-vis de la justice, d'une lâcheté inouïe""Vouloir aujourd'hui, à six mois d'une élection présidentielle, dire qu'on a trouvé la martingale qui va sauver le système judiciaire en plein naufrage : je pense que la ficelle est un peu grosse. Pourquoi est-ce que cela n'a pas été une mesure prise au moins en début de mandat ? Je pense que cela aurait permis de limiter les dégâts", a fustigé le maire de Bordeaux, qui accueille sur son sol l'Ecole nationale de la magistrature. 

Une commission indépendante pilotée par Jean-Marc Sauvé, auteur du récent rapport sur les crimes sexuels dans l'Eglise, rendra par ailleurs ses conclusions en février, "pour alimenter le programme électoral du candidat Macron", estime Pierre Hurmic. "Ce n'est pas à la hauteur du problème que vit douloureusement la justice depuis tant d'années."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.