18h50 franceinfo, France info

Confinement : "Peut-être que nous devrions nous inspirer de ce que font nos voisins européens", estime Louis Aliot

Le gouvernement a annoncé jeudi un maintien des règles du confinement jusqu'au 1er décembre.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Louis Aliot, député du Rassemblement national, sur franceinfo vendredi 7 février 2020.
Louis Aliot, député du Rassemblement national, sur franceinfo vendredi 7 février 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Les règles du confinement vont être maintenues "au moins pour les 15 prochains jours", a annoncé Jean Castex, jeudi 12 novembre, lors d'une conférence de presse. "Peut-être que nous devrions nous inspirer de ce que font nos voisins européens", a réagile maire RN de Perpignan Louis Aliot sur franceinfo. Le gouvernement catalan a maintenu les commerces de proximité ouverts avec des règles rigoureuses, des protocoles plus rigoureux, mais ils sont ouverts".

>> Suivez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 et le confinement dans notre direct

Les "premières mesures d'allégement" du reconfinement pourraient toutefois intervenir au 1er décembre, a expliqué le Premier ministre, si la situation sanitaire s'améliore mais elles seraient "strictement limitées" aux commerces. Les bars et les restaurants vont rester fermer pour le moment. "C'est un coup dur pour la profession, surtout en ce début de mois de décembre où dans beaucoup de villes commencent les festivités des marchés de Noël. Gageons que ce maintien du confinement pour ces commerces améliore" la lutte contre la propagation du Covid-19, a déclaré Louis Aliot.

"Un manque d'anticipation"

Dans la gestion de cette crise, il y a "un manque d'anticipation" de la part du gouvernement, a estimé Louis Aliot : "Les spécialistes ont dit qu'il allait y avoir une deuxième vague. Je voudrais savoir de la fin du mois d'avril à la mi-octobre ce qui a été mis en place par le gouvernement pour amortir cette deuxième vague. On aurait dû réguler l'ouverture des commerces avec d'autres protocoles peut-être plus rigoureux, mais maintenir une activité économique minimale."

Pour Louis Aliot, "il faut rappeler systématiquement qu'il faut savoir allier le traitement sanitaire de la pandémie avec le traitement économique qui dans certains secteurs d'activité, s'il continue trop longtemps, va être catastrophique", prévient-il.

Louis Aliot, député du Rassemblement national, sur franceinfo vendredi 7 février 2020.
Louis Aliot, député du Rassemblement national, sur franceinfo vendredi 7 février 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)