:l'éco, France info

VIDEO. Thierry Gadault, journaliste : "Il n’y a pas besoin de lobby du nucléaire en France, nous sommes un Etat nucléaire"

Invité de :l'éco, l'auteur du livre, Nucléaire, danger immédiat ... et ça se passera près de chez vous est venu parler des risques que présentent de cette industrie.

Voir la vidéo

Trois quarts de notre énergie est nucléaire. C'est de ce constat qu'est parti le journaliste Thierry gadault dans son livre. "La France est un État nucléaire. Mais on importe 100% de l’uranium donc on n’est pas indépendant énergétiquement."

Et selon lui, les centrales françaises représentent un risque réel : "Les réacteurs étaient dimensionnés pour fonctionner pendant 40 ans. Et cela a marché. Aujourd’hui 48 d'entre eux atteignent ces 40 ans, mais nous n’avons rien pour les remplacer donc EDF va continuer à les faire fonctionner. On sait par exemple aujourd’hui que des cuves peuvent casser. L'entreprise n'informe pas toujours dans les temps sur les incidents. Notamment au Tricastin ou à la centrale du Bugey."

Des révélations, certes, mais un titre un peu racoleur. Quelle était la visée de l'auteur ? Provoquer la panique ou faire un bon coup marketing ? C'est l'objet de la question qui fâche : "Ni l’un ni l’autre. Je suis journaliste donc j’alerte. Il n’y a aucun fantasme, c’est juste un travail journalistique."

Alors dans ces conditions, faut-il faire confiance à l’ASN ? C'est la question de l'Agence France-Presse. "On est obligé de se poser des questions depuis les décisions qu’elle a prises sur l’EPR de Flamanville, qui a de gros défauts et qui va quand même être mis en marche."

L'interview s'est terminée avec Antisocial de Trust.

:l'éco, c'est du lundi au jeudi, à 9h20, sur franceinfo: (canal 27 de la TNT).

Thierry Gadault, journaliste.
Thierry Gadault, journaliste. (FRANCEINFO)