Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Paul Ariès : "le véganisme est une idéologie perverse"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min
Invité de Stéphane Dépinoy dans ":l'éco", Paul Ariès, politologue, est venu présenter son nouveau livre "Lettre ouverte aux mangeurs de viande qui souhaitent le rester sans culpabiliser". -
Paul Ariès : "le véganisme est une idéologie perverse" Invité de Stéphane Dépinoy dans ":l'éco", Paul Ariès, politologue, est venu présenter son nouveau livre "Lettre ouverte aux mangeurs de viande qui souhaitent le rester sans culpabiliser". - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - François Clerel de Tocqueville
France Télévisions
franceinfo

Invité de Stéphane Dépinoy dans ":l'éco", Paul Ariès, politologue, est venu présenter son nouveau livre "Lettre ouverte aux mangeurs de viande qui souhaitent le rester sans culpabiliser". 

"Le veganisme n'est pas une façon plus branchée de se dire végétarien ou végétalien, c'est un système idéologique pervers. Raison pour laquelle je dis aux mangeurs de viande de cesser de culpabiliser" explique Paul Ariès, auteur d'un manifeste anti-vegan. Selon lui, "l'agriculture vegan serait totalement incapable de nourrir 8 milliards d'humains".

"Les vegans mentent lorsqu'ils disent que les omnivores seraient responsables de la faim dans le monde. Parce que ce n'est pas un régime alimentaire qui est responsable mais le système économique."

La question AFP : "Comment réussir à réduire la consommation de viande tout en conservant une filiaire agricole en bonne santé ?" Paul Ariès répond : "Bien sûr que c'est possible ! Le choix c'est de remettre en cause le modèle productiviste, le modèle industriel, de prendre en compte la souffrance animale en développant par exemple un système d'abattage sur place. Si je suis anti-vegan ce n'est pas pour défendre mon beefsteak mais pour défendre l'unité du genre humain". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.