Pièces à conviction, France 3

"Pièces à conviction". Les agriculteurs vont-ils sauver la planète ?

a revoir

Présenté parVirna Sacchi

Diffusé le 25/03/2020Durée : 01h33

A l’heure du changement climatique et des menaces pesant sur la biodiversité, nombre d’agriculteurs opèrent une métamorphose. C’est ça ou disparaître ! Ils traversent de graves crises : le prix de nombre de denrées qu’ils produisent ne cesse de baisser, et dans certains cas, leurs productions se raréfient. Beaucoup d’entre eux, tenus par des investissements qu’ils n’arrivent plus à rembourser, jettent l’éponge. Le nombre de suicides dans le monde paysan en atteste : 605 en 2015, d’après le dernier rapport officiel.

A 21 heures, l’enquête

Pour sauver leur métier et leurs fermes, souvent transmis de père en fils ou filles, beaucoup de paysans réfléchissent à changer leurs pratiques. Comme eux, la planète est en crise : en France, l’agriculture produit 21% des émissions de gaz à effet de serre, l’élevage de bovins en tête.

"Pièces à conviction" est parti à la rencontre d’agriculteurs et d’agricultrices qui testent de nouvelles méthodes de culture. Une révolution dans ce monde réputé conservateur. Des chercheurs ou des "coachs" scientifiques les aident dans cette transformation, qui passe aussi par un changement de modèle économique. Le magazine a enquêté sur les obstacles et les résistances qui les empêchent d’évoluer vers une agriculture plus vertueuse et rémunératrice.

En Loire-Atlantique, dans le plus grand labo à ciel ouvert au monde, des producteurs de céréales cherchent à se passer d’engrais et de pesticides, sans renoncer aux rendements. Changer les pratiques pour sauvegarder leur ferme et leur métier, tout en enrichissant la biodiversité : c’est le défi auquel ils font désormais face.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, en Dordogne, des producteurs de lait ou de viande, accusés de détruire l’environnement, repensent leur métier d’éleveur. Ceux que nous avons filmés prétendent même que l’élevage, contrairement aux idées reçues, peut sauver la planète…

Dans les vignobles du Sud-Est, le changement climatique inquiète des viticulteurs, qui craignent de perdre leurs vignes. Certains migrent vers des terres moins exposées à la chaleur. Pour ceux qui restent, il faut ré-enrichir les sols pour sauver la vigne…

Dans ce document exceptionnel de "Pièces à conviction", tour de France de ces paysans en métamorphose, là où les signaux écologiques sont au rouge.

Une enquête réalisée par Stenka Quillet avec Marianne Kerfriden, montage Olivier Ferraro, production Magnéto presse avec la participation de France.tv. 

A 22h40, le débat : comment les agriculteurs vont-ils faire face au coronavirus ?

En raison du confinement lié au Covid-19, et pour respecter la consigne d'éviter au maximum les déplacements, Virna Sacchi qui vit et travaille à Lille où elle présente l'édition régionale du "19/20", ne présente exceptionnellement pas la soirée spéciale de "Pièces à conviction". C'est Emilie Tran Nguyen, présentatrice de l'édition nationale du "12/13", qui présente l'enquête et s'entretient ensuite en duplex avec Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, et Félix Noblia, agriculteur et chercheur bio.

En pleine crise du Covid-19, les agriculteurs sont au cœur du dispositif de résistance de la nation. Ont-ils les moyens de continuer à nous fournir en denrées alimentaires et soutenir la nation ? Alors que la pandémie impacte les emplois agricoles saisonniers et donc les productions (fruits, légumes, viande, vignes, etc.), quelles solidarités pour nourrir la population ? Christiane Lambert évoque la continuité de l’activité agricole et la mobilisation sans faille des agriculteurs.

A la pointe de l’agroécologie, Félix Noblia est l’un des protagonistes de l’enquête. Eleveur et agriculteur installé au pays Basque, il a fait le pari du 100% bio en 2016. Sa démarche pour une agriculture sans chimie ni charrue lui a valu de décrocher le prix de l’Innovation des Trophées de l’agroécologie 2016-2017, décerné par le ministère de l’Agriculture.

A 23 heures, la soirée "Pièces à conviction" se poursuit avec une nouvelle diffusion du document "Le prince et la banquière : enquête sur un club financier très privé".

La rédaction vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #PacFTV.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==