Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo Cette "époque inquiétante" où même la Suède fait des manœuvres militaires

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Avenue de l'Europe. Cette "époque inquiétante" où même la Suède fait des manœuvres militaires

La pacifique Suède prend la menace russe très au sérieux. Le service militaire a été rétabli, et on voit même quelques Suédoises s'engager... Extrait du magazine "Avenue de l'Europe".

La Suède, de tradition pacifique, avait aboli le service militaire en 2010. Les bruits de bottes russes ont poussé le pays à le réintroduire. Sur l'île de Gotland, toutes les casernes avaient été abandonnées après la guerre froide – la dernière avait fermé en 2005. Extrait du magazine "Avenue de l'Europe".

Aujourd'hui, les soldats sont de retour. Il faut dire que, située au cœur de la Baltique, l'île se trouve à portée des tirs de missile de l'enclave russe de Kaliningrad. Face à la menace, Gotland vient de reconstituer son régiment, qui comptera bientôt 350 hommes.

Une île en première ligne

Pour "Avenue de l'Europe", Frédérique Maillard a interrogé son commandant. Le colonel Mattias Ardin a le sentiment d'être en première ligne sur cette île stratégique. "La Russie dépense beaucoup d'argent en armement, alors les pays Baltes, la Pologne, la Suède, la Finlande... tout le monde multiplie les exercices militaires." 

Si les Suédoises sont rares dans les rangs de l'armée, Sara, 20 ans, espère être bientôt rejointe par d'autres filles. "On vit une époque inquiétante, dit-elle. Mon pays a besoin que les jeunes s'engagent."

Extrait du magazine "Avenue de l'Europe. Défense  : l'Europe serre les rangs", diffusé le 14 mars 2018.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Avenue de l'Europe, le mag

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.