Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Avenue de l'Europe. Un roi des Belges très discret

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Noblesse et media en belgique, extrait
Avenue de l'Europe. Noblesse et media en belgique, extrait Noblesse et media en belgique, extrait
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Rois et reines dans l'Union européenne, c'est le thème de rentrée du magazine "Avenue de l'Europe". En Belgique, où le couple royal fuit la médiatisation, le jour de la fête nationale est une occasion (presque) unique pour les photographes de faire le plein de clichés. Et pour le badaud, d'échanger avec une tête couronnée.

Quel est le continent qui compte le plus de têtes couronnées au kilomètre carré ? C'est notre bonne vieille Europe... Nous, Français, sommes peut-être profondément républicains, mais d'autres parmi nos voisins restent très attachés à leurs monarques.

Même quand des scandales ont écorné leur image, comme en Belgique... Mais loin de la médiatisation du dernier Royal Baby en Grande-Bretagne, le roi des Belges et sa petite famille cultivent la discrétion. Ils ne se montrent que pour la fête nationale, ou presque. "Avenue de l'Europe" y était, le 21 juillet dernier.

Le Te Deum résonne en la cathédrale de Bruxelles. Le roi Philippe – on se rappelle qu'il a accédé au trône après l'abdication de son père, Albert II – et la reine Mathilde assistent à la cérémonie avec leurs quatre enfants. Les photographes en profitent pour faire le plein de clichés royaux, car les occasions sont rares – deux sorties officielles par an ! Et pour la presse, pas trop dur, le protocole ? "Pas du tout ! En Belgique, c'est d'une simplicité extraordinaire. Ils sont tous formidables. Et donc regardez, ça se passe super bien", affirme l'attaché de presse du Palais.

"Le ciment de la Belgique"

Pour nos voisins belges, le jour de la fête nationale est l'une des rares occasions d'approcher de plus près la famille royale. "C'est le ciment de notre Belgique. Nous avons besoin d'une royauté", affirme par exemple cette dame endimanchée qui a préparé un petit mot doux pour joindre à son bouquet de fleurs.

Une royauté qui fait dans la simplicité autant que dans l'élégance : la reine Mathilde, robe beige fluide et capeline assortie, parle de la pluie et du beau temps avec ses "sujets" pendant que son royal époux, en uniforme militaire et écharpe violette de Grand-Cordon de l'ordre de Léopold, serre quelques mains à la ronde.

Le mercredi 23 septembre à 23h15, le magazine "Avenue de l'Europe" s'offre une rentrée royale. Cet extrait est tiré d'un "Portrait de l'aristocratie belge" signé Jean-Claude Bertholet et Jean-Michel Mier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.