Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Avenue de l'Europe. L'Œil de l'Européen

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Avenue de l'Europe, le mag. L'oeil de l'Européen
Article rédigé par
France Télévisions

Question prostitution, Stefan De Vries trouve les Français bien hypocrites. Ça n'a pourtant pas toujours été le cas... De la France des "petites femmes" à la loi Marthe Richard qui ferme les maisons closes, "L'Œil de l'Européen" sur un changement de regard.

Les "femmes légères" qui s'exposent dans les vitrines, quoi de plus naturel pour un Néerlandais ? Surtout si, comme Stefan De Vries, le correspondant hollandais de RTL News, on a vécu dix ans dans le fameux quartier rouge d'Amsterdam... C'est donc en arrivant en France qu'il découvre que l'on peut être hypocrite sur le sujet. Certes, ici, la prostitution est légale, mais tout est fait pour qu'elle soit cachée. 

"Mais pourquoi donc les Français se prennent-ils autant la tête avec la prostitution ? Parce que ça n'a pas toujours été le cas !" Une pique lancée tout en déambulant devant les portraits de courtisanes de l'exposition Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910, au musée d'Orsay.

"Le Paris du XIXe siècle était la Thaïlande d'aujourd'hui"

Pour répondre à sa question, Stefan de Vries est allé trouver Lola Gonzales, spécialiste de l'histoire de la prostitution. "Au XIXe siècle, Paris est la capitale mondiale du tourisme sexuel, la Thaïlande d'aujourd'hui [...], confirme-t-elle. On y vient pour rencontrer des 'petites femmes'." Théâtres, restaurants, maisons closes... l'amour payant est partout. Une source d'inspiration inépuisable pour les Manet, Degas, Van Gogh...

Mais en 1946, à la Libération, changement radical. De nombreux tenanciers de bordels parisiens étaient liés à la collaboration, et une ex-prostituée, Marthe Richard, milite avec succès pour la fermeture des maisons closes. Prochaine étape, la pénalisation des clients ? Encore une preuve de l'hypocrisie à la française, selon notre chroniqueur...

Un reportage de Stefan De Vries, Jean-Christophe Duclos et François Gruaz, diffusé dans "Avenue de l'Europe" le 13 janvier 2016.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Avenue de l'Europe, le mag

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.