Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Avenue de l'Europe. Pays-Bas : les piliers du temple

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 13 min.
Avenue de l'Europe, le mag. Pays Bas, les piliers du temple

Les Pays-Bas passaient pour le champion européen de l'intégration, mais le berceau du multiculturalisme non plus n'échappe pas à la remise en question. Un reportage du magazine "Avenue de l'Europe" du 10 février 2016.

Protestants, catholiques, juifs, libéraux et socialistes vivaient pacifiquement côte à côte comme autant de "piliers" de la société... Chacun avec ses écoles, ses médias, ses clubs de sport ou ses syndicats. A la fin du siècle dernier s’y sont ajoutés les musulmans.

Sur le papier, ce pays, le berceau du multiculturalisme, était le paradis du vivre-ensemble. Le magazine "Avenue de l'Europe" a mené l'enquête aux Pays-Bas. Dans les faits, cette tolérance légendaire ne cacherait-elle pas une grosse indifférence aux "allochtones", ces étrangers souvent marocains ou turcs ?

Multiculturalisme et communautarisme 

Selon le sociologue Laurent Chambon, qui a siégé au parti travailliste néerlandais, "la culture nationale et les lieux de pouvoir ont toujours été dominés par les élites hollandaises traditionnelles, surtout protestantes, d’ailleurs". Et même, d'après lui, "le multiculturalisme néerlandais ressemble plutôt à une forme douce d’apartheid". Quoi qu'il en soit, le consensus semble avoir vécu. Une poignée de jeunes hommes néerlando-marocains le fait aujourd’hui voler en éclats.

Un reportage d’Amélie Delloye, Guy Sabin, Ludovic Jean et Marie-Agnès Blum, diffusé dans "Avenue de l'Europe, le mag" du 10 février 2016, "Intégration : à chacun ses méthodes !"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Avenue de l'Europe, le mag

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.