Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Avenue de l'Europe. Les statistiques ethniques, une arme pour l'intégration ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Avenue Grande Bretagne Extrait

Que penser des statistiques ethniques ? La France les interdit, la Grande-Bretagne en fait un outil. Sur la question de l'intégration, "chacun ses méthodes". Exemple dans cet extrait du magazine "Avenue de l'Europe" du 10 février 2016.

"Je ne comprends pas comment, dans un pays comme la France, on peut promouvoir la diversité et l'égalité sans connaître les chiffres. Vous ne savez pas où est le problème, quelle est son ampleur. Ici, on sait, et c'est un vrai avantage pour résoudre ces problèmes." "Ici", c'est la Grande-Bretagne, et c'est le président de l'association des avocats noirs Black Lawyers, Peter Herbert, qui l'affirme.

L'intégration et ses politiques chez nos voisins, c'est le thème du prochain "Avenue de l'Europe", le 10 février 2016. Cet extrait pose la question controversée des statistiques ethniques. En France, établir des fichiers ethniques, comme Robert Ménard qui recensait les écoliers musulmans de Béziers, est interdit par la loi du 6 janvier 1978 (relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés). Le maire proche du FN de Béziers a été entendu par la police en mai 2015.

Origines ethniques publiques dans la justice et la police britanniques

Certains hommes politiques hexagonaux considèrent qu'il s'agit d'un "tabou" à faire tomber. De nombreux chercheurs construisent leurs propres statistiques ethno-raciales pour les besoins de leurs études. C'est pourquoi la directive européenne Race et origine ethnique de 2010 autorise les statistiques raciales – sous certaines conditions.

En Grande-Bretagne, Robert Ménard n'aurait pas été inquiété... Dans la justice ou la police, l'Etat britannique demande à chaque fonctionnaire ses origines. Les chiffres sont ensuite accessibles. Les militants de la diversité peuvent ainsi constater que le compte n'y est pas... L'Association des policiers noirs demande qu'un fonctionnaire issu d’une minorité ethnique soit recruté pour chaque Blanc entrant dans la police. Sa présidente, Janet Hills, rappelle une mesure mise en place pendant le conflit nord-irlandais : un policier catholique embauché pour chaque protestant.

Extrait d'un reportage en Grande-Bretagne à voir dans "Avenue de l'Europe, le mag" le 10 février 2016.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Avenue de l'Europe, le mag

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.