#MonEnvoyéSpécial, France 2

#MonEnvoyéSpécial. "Viva la pasta"

a revoir

Présenté parGuilaine Chenu, Françoise Joly

Diffusé le 24/10/2015Durée : 00h40

Voir la vidéo

Les pâtes sont le fruit d'une recette millénaire en Italie et font désormais partie du patrimoine national. Les Italiens en consomment 26 kilos chaque année, contre 8 kilos pour les Français. Plus qu’un simple aliment, la pasta incarne un rendez-vous familial incontournable en Italie : le repas.

Une fabrication ancestrale 

Leur recette est très simple : un mélange de blé et d’œufs. Mais certaines pâtes sont le fruit d’un véritable savoir-faire transalpin. Nos journalistes sont allés à la rencontre de la famille Verini, qui possède 95 hectares de blé au cœur de l’Italie. Ils chérissent leurs champs qui leur permettent de fournir au pays ses meilleures pâtes... 

Les Verini utilisent les mêmes machines depuis les années 1950. Leur particularité ? Les moules qui donnent leur forme à ces pâtes sont en or ; une tradition ancestrale qui permettrait à la sauce de mieux s’attacher aux spaghettis, fusillis ou autres tagliatelles. Un gage de saveur que les Verini comptent bien faire perdurer. 

Des vertus médicinales 

Mais pourquoi un tel attrait pour les pâtes depuis des centaines d’années ? Elles permettraient notamment de développer la sérotonine, un neurotransmetteur qui agit contre la dépression, explique une Italienne dans ce reportage.

Plus encore, certains médecins et diététiciens, en Italie mais aussi dans le reste du monde, vantent les vertus du régime méditerranéen. Il ne s'agit pas là de suivre un programme diététique en particulier, mais les habitudes alimentaires que l'on trouve dans les pays qui bordent la mer Méditerranée. La base de cette alimentation ? L'huile d'olive, mais aussi des fruits et légumes frais, accompagnés notamment... de pâtes. Selon une étude européenne, ce régime pourrait faire gagner six à sept ans d'espérance de vie. Mieux, il permettrait de réduire le nombre d'infarctus et d'AVC. C'est pourquoi de nombreux médecins le prescrivent à leurs patients. La pasta a donc encore de beaux jours devant elle.  

Un reportage de Mathilde Pasinetti.

La semaine prochaine, c'est encore le choix de la rédaction ! Guilaine Chenu et Françoise Joly vous proposeront un reportage sur les auberges de jeunesse, ces hôtels à bas prix qui accueillent désormais toutes les générations. 

 

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==