Vidéo Presque 4 000 litres par jour et par personne ! Où se cache l'eau "invisible" que nous consommons ?

Publié
Envoyé spécial. Presque 4 000 litres par jour et par personne ! Où se cache l'eau "invisible" que nous consommons ? -
Presque 4 000 litres par jour et par personne ! Où se cache l'eau "invisible" que nous consommons ? Envoyé spécial. Presque 4 000 litres par jour et par personne ! Où se cache l'eau "invisible" que nous consommons ? - (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions

Face à des phénomènes tels que la pollution, le réchauffement climatique ou la baisse du niveau des nappes phréatiques, il est urgent de consommer moins d'eau. Comment faire ? C'est l'expérience qu'a tentée pour "Envoyé spécial" la journaliste Nathalie Gros. Dans cet extrait, elle commence par évaluer sa consommation d'eau "invisible".

Vous pensiez consommer environ 150 litres d'eau par jour ? C'est la quantité moyenne évaluée pour l'usage domestique en France, par jour et par personne. Mais cette eau "visible" ne représente qu'une infime partie de notre consommation réelle. En lui ajoutant l'eau "invisible" cachée derrière les produits de notre quotidien, on arrive à… environ 4 000 litres par jour et par personne. Dans cet extrait d'"Envoyé spécial", c'est ce qu'explique Esther Delbourg, économiste de l'environnement spécialisée dans les questions de ressources en eau. Elle est venue aider la journaliste d'"Envoyé spécial" Nathalie Gros à dresser un bilan de sa consommation réelle.

Pour produire une entrecôte, il faut 7 500 litres d'eau

L'eau "invisible", c'est l'eau prélevée dans la nature pour produire les biens de notre quotidien. Saviez-vous qu'en faisant cuire une simple omelette, vous consommez de l'eau ? Et beaucoup d'eau, puisqu'on estime à 200 litres la quantité nécessaire pour produire un seul œuf. Cette eau invisible que nous "mangeons" quotidiennement se cache ainsi derrière tous les produits alimentaires. Qu'ils soient d'origine végétale ou animale, ils en requièrent de grosses quantités – pour la culture des plantes et la nourriture du bétail. D'autres exemples côté cuisine ? Il faut 325 litres d'eau pour une baguette de pain, 4 000 pour un paquet de café, 850 pour une brique de jus d'orange, 1 050 pour un camembert, et 7 500 pour une entrecôte...

Pour un ordinateur et tous ses composants : 100 000 litres

Passons côté bureau, avec un équipement devenu indispensable : l'ordinateur. Il fait exploser notre facture en eau, puisque la fabrication de tous ses composants nécessite… plus de 100 000 litres d'eau. S'il n'est pas question de s'en passer, on peut au moins veiller à ce "qu'il soit produit dans des régions où les gens, sur place, aient déjà assez d'eau pour se nourrir", recommande Esther Delbourg. Le mieux que l'on puisse faire côté bureau, c'est donc de vérifier la provenance de son matériel informatique, et le conserver le plus longtemps possible.

Pour un jean : 8 000 litres

En revanche, côté vestiaire, une révolution s'impose, constate la journaliste après avoir sorti jeans et tee-shirts de son dressing. Pour un simple tee-shirt en coton, comptez à peu près… 2 700 litres d'eau. Un jean, lui, représente 8 000 litres, en moyenne – pour la culture du coton, mais surtout pour le délavage du tissu. Le bilan s'avère beaucoup plus lourd que prévu...

Extrait de "Eau : la chasse au gaspi", un reportage à revoir dans "Envoyé spécial" le 20 avril 2023.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.