Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Envoyé spécial. Le running fait courir des risques à votre cœur

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Envoyé spécial - Le running vous fait courir des risques
Article rédigé par
France Télévisions

Les Français ont la folie du running. Mais ce sport n'est pas sans risques pour vos muscles. En particulier pour le premier d'entre eux, le cœur. Extrait du magazine "Envoyé spécial".

Sport plaisir, la course à pied peut être violente pour les articulations et les muscles, notamment le premier d'entre eux, le cœur. Certains cardiologues mettent donc en garde ceux qui le pratiquent. 

A Bordeaux, le docteur Laurent Chevalier fait passer chaque semaine des tests d'effort pour mesurer la résistance du cœur des sportifs. "Dans la course à pied, la sollicitation est permanente. Il n'y a pas de période de récupération [...], on ne ramasse pas des balles, explique-t-il. La particularité de la course à pied, c'est : haute intensité sans période de récupération."

"Un pourvoyeur important d'accidents"

Le moteur cardiaque est poussé à son maximum quand on court : de 80% à 95% de ses possibilités. Ce test d’effort permet de détecter les anomalies et d'éviter les accidents. "Tous les jours en France, il y a trois personnes qui meurent en faisant du sport – d'un accident cardiovasculaire, une mort subite – et quatre qui font un infarctus du myocarde. La course à pied est un pourvoyeur important d'accidents", prévient le médecin.

Il conseille de faire passer ce test "tous les deux ans aux hommes à partir de 40 ans, et aux femmes après la ménopause".

Extrait de "Running, pourquoi la France court", un reportage d'"Envoyé spécial".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Envoyé spécial

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.