Envoyé spécial, France 2

VIDEO. La voiture "verte", électrique mais pas écologique

Dans cet extrait de l'émission "Envoyé spécial" diffusée le jeudi 5 février, Stéphane Lhomme, le directeur de l'Observatoire du nucléaire, milite contre les idées préconçues que l'on se fait de la voiture électrique.

Voir la vidéo
FLORIE MARTIN / FRANCE 2

La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, a annoncé trois mesures dans le Parisien du mercredi 4 février afin de favoriser l'achat de voitures moins polluantes. La pastille verte sera remplacée dès le mois d'avril par un "certificat de qualité" qui donnera des "avantages". Autoriser ces véhicules à circuler dans les voies de bus, les faire bénéficier du stationnement gratuit, les laisser circuler en cas de pic de pollution, telles sont ces mesures incitatives censées pousser le consommateur à se tourner vers la voiture électrique. 

En guerre contre la voiture électrique

Mais ce type de véhicule, moins pratique et plus cher, est aussi pointé du doigt par certains militants écologistes. Stéphane Lhomme, directeur de l'Observatoire du nucléaire, mène un combat contre la voiture électrique. Lorsqu'il se promène dans les rues de la capitale, il en profite pour débrancher les Autolib' de leur borne de stationnement.

Il s'explique : "C'est vrai qu'elles ne polluent pas au moment où elles roulent, mais elles polluent avant, après et ailleurs. Elles polluent avant parce qu’il faut de l'énergie et des matières premières pour les fabriquer. Elles polluent après parce qu'il y a beaucoup de déchets en fin de vie : les pneus, les batteries, le reste de la voiture. Et puis, il y a l'énergie pour les faire avancer."

Un argument de vente abusif

Le militant a d'ailleurs déjà remporté plusieurs batailles. Il a ainsi fait modifier les publicités de certains constructeurs automobiles n'hésitant pas à qualifier la voiture électrique de moyen de transport "écologique". Un argument de vente souvent utilisé par les marques automobiles qui veulent surfer sur la vague écolo. 

Sur Twitter, de nombreux utilisateurs ont réagi à ce reportage :  

( CAPTURE ECRAN FRANCE 2)