Envoyé spécial, France 2

VIDEO. La sieste en entreprise, un tabou qui reste à briser

La sieste au bureau, vous en rêvez... ils la font. Les pionniers d'une révolution encore timide en France s'appellent Novius. Dans cette start-up lyonnaise, si le patron dort avec ses employés, c'est pour gagner en productivité.

Vous vous voyez arriver au travail avec votre oreiller ? Piquer du nez en réunion, oui, mais s'allonger au milieu de ses collègues ne fait pas partie de la culture d'entreprise à la française... Pourtant, il existe une entreprise en France où la sieste se pratique sans complexe, et Envoyé spécial l'a rencontrée.

Nous sommes dans la banlieue lyonnaise, chez Novius. Cette start-up qui crée des sites internet emploie une trentaine de salariés. Et met à leur disposition une salle de sieste. Interrogé en position allongée, Romuald nous explique tout sourire (et tout bas) que ses amis le prennent pour "un fainéant". "Tu fais rien du tout au travail, c'est trop bien ta boîte", lui disent-ils.

Un gain de productivité pour un coût dérisoire

Le "boss" lui-même fait la sieste avec ses salariés. À son réveil, Jérôme Daubresse fait les comptes : "Dix mètres carrés d'une pièce aveugle, donc inutilisable comme bureau, trois poufs à moins de 300 euros chacun, une lampe à lumière tamisée à 150 euros... ça coûte moins cher qu'un ordinateur portable !" À raison d'une heure de productivité gagnée par jour, l'investissement est donc largement rentabilisé depuis dix ans que cette salle existe.

Romuald lui-même se sent "plus rentable" après cette petite pause. Elle ne coûte rien à la société, se fait sur le temps libre, à la pause déjeuner... On se demande ce qu'attendent les entreprises pour encourager le repos dans leurs locaux ! 

Sur Twitter, vous avez bien compris l'équation :