Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Envoyé spécial. Yara, 15 ans : "Si tu n'acceptes pas de l'épouser, on va te tuer"

Beyrouth, Liban, 2016. Elle n'a pas 15 ans et va se marier cet été. Yara explique qu'après avoir refusé d'épouser un premier homme présenté par sa famille, elle n'a plus le choix. Extrait de "Liban : mariée à 12 ans", une enquête diffusée dans "Envoyé spécial" le 10 mars.

FRANCE 2 / GABRIELLE DREAN

Yara, pas encore 15 ans, est dans les locaux de l'ONG Kafa, qui lutte contre les violences faites aux femmes au Liban. De toutes les jeunes filles présentes ce jour-là, elle est la seule à accepter de parler. Ici, elle prend des leçons de puériculture et se prépare à sa future vie de femme. Elle doit se marier cet été.

"Je dois accepter mon sort"

Elle a quitté, l'année précédente, le premier homme qu'elle devait épouser : "Je n'étais pas bien avec lui. Il m'emprisonnait, il m'étouffait, je sentais que je n'allais pas être libre avec lui." Il y a trois mois, sa famille lui a présenté un nouveau mari, ses parents lui ont dit : "Si tu n'acceptes pas de l'épouser, on va te tuer avec un couteau." "Je dois accepter mon sort", ajoute-t-elle.

A défaut de statistiques précises sur les "mariages précoces" au Liban, on sait que l'année dernière, 12 000 mères mineures ont donné naissance à un enfant. Dans ce pays où vivent pas moins de 18 communautés religieuses, il n'y a pas de loi sur le mariage civil. Chaque autorité religieuse impose ses propres règles.

Extrait de "Liban : mariée à 12 ans", un reportage de Gabrielle Dréan diffusé dans "Envoyé spécial" le 10 mars.