Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Envoyé spécial. Urgence Népal

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 26 min.
Envoyé spécial. Urgence Népal
Envoyé spécial
Article rédigé par
France Télévisions

Après le séisme qui a détruit en avril 2015 une partie de Katmandou et fait plus de 8 000 victimes, Christine Janin, la fondatrice de l'association "A chacun son Everest", décide de retourner au Népal pour aider un pays qui lui a beaucoup donné.

Elle est la première femme française sur le toit du monde : Christine Janin a gravi l’Everest le 5 octobre 1990. L’Everest, ce sommet du Népal, devient alors pour elle le départ d’une nouvelle vie, plus solidaire, plus utile, moins solitaire.

Il y a vingt-deux ans, Christine Janin crée l’association "A chacun son Everest". Elle y accueille des enfants atteints de cancer pour des stages d’une semaine. Sept jours où ils vont s’entraîner pour gravir chacun, à leur mesure et à leur rythme, leur sommet, leur Everest.

Retour à Katmandou détruite

Le 25 avril 2015, un séisme d’une magnitude de 7,8 détruit une partie de Katmandou et fait plus de 8 000 victimes. Christine Janin décide alors de retourner au Népal, ce pays avec lequel les alpinistes français ont tissé des liens depuis des années. Elle s’y rend avec le soutien de la ville de Chamonix, pour aider ceux qui lui ont beaucoup donné et se retrouvent aujourd’hui démunis.

Pour leur venir en aide vous aussi : http://www.bikram-solidarite-nepal.org

Un reportage de Christine Janin, Emmanuel Lejeune et Thierry Breton.
Images de l'Everest : Bernard Germain

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.