Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Envoyé spécial. Quand buffet branché rime avec mauvais

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Envoyé spécial l'été. Quand buffet branché rime avec mauvais
Envoyé spécial l'été. Quand buffet branché rime avec mauvais Envoyé spécial l'été. Quand buffet branché rime avec mauvais
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Au banc d'essai dans "Envoyé spécial", les "buffets à volonté". Dans cet extrait, notre critique gastronomique s'attable devant le brunch d'un établissement "branché" de la capitale. Et il a la dent dure...

Pour son enquête sur la tendance des "buffets à volonté", "Envoyé spécial" a rendez-vous avec le critique gastronomique Gilles Pudlowski. Celui-ci va tester le brunch d'un établissement branché de la capitale. Tous les dimanches, le restaurant propose salades, plats chauds, pizzas, viennoiseries et pâtisseries. Tout est à volonté, et la note est salée : 42 euros par personne !

Verdict ? "Branché, lourdingue, décevant"

Le critique choisit différents plats pour se faire une opinion. Mais la dégustation vire à la déception totale. "C'est... comment dire... Leur houmous, il est... Je vais mourir avec leur houmous ! Il est pimenté. [...] La salade est ultra vinaigrée... l'assaisonnement, c'est un peu n'importe quoi... [...] C'est sec, sec. Le saumon n'est pas bon. C'est une sorte de carton-pâte, de buvard... C'est pas de la gastronomie, quoi !"

Son avis se résume en trois mots : "branché, lourdingue, décevant". "En tant que critique gastronomique, je ne peux pas en dire du bien." Et la note ?"Généreusement : 7 !"

Extrait d'un reportage rediffusé le 28 juillet 2016 dans le magazine "Envoyé spécial l'été".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.