Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Envoyé spécial. Le "rolling coal", quand la raison part en fumée

Ils sont américains, ils sont climatosceptiques, ils ont trafiqué leur 4x4 pour qu'il crache le plus de fumée possible et ils brûlent un max de diesel pour le plaisir... C'est le "rolling coal" (en français, "charbon roulant"). Dans le Michigan, "Envoyé spécial" a rencontré Chuck, l'un de ces fous du pot d'échappement.

FRANCE 2 / YVAN MARTINET

Cette pratique s'appelle le rolling coal, littéralement le "charbon roulant". Des Américains amoureux de leur 4x4 sont prêts à débourser de 2 500 à 15 000 dollars (2 300 à 13 800 euros) pour modifier le moteur de leur véhicule pour qu'il crache le plus de fumée possible... Et ils ne s'en privent pas.

Chuck a 34 ans et vit dans le Michigan, il explique sa "passion" aux journalistes d'"Envoyé spécial". Quel est l'intérêt ? "C'est juste un symbole de puissance." Se sent-il coupable de brûler tant de diesel ? "Non." Que pense-t-il quand il entend parler du réchauffement climatique ? "C'est triste, mais pour moi, c'est un coup des écologistes et je ne sais pas jusqu'à quel point ce qu'ils disent est vrai. Parce que tout ce que les médias essaient de nos faire gober, je pense que c'est 90% de conneries." Est-il climatosceptique ? "Oui, absolument. Et je le resterai tant que je n'aurai pas vu de mes propres yeux la glace fondre dans l'Arctique."

Aux Etats-Unis, plus d'un citoyen sur deux ne croit pas que le réchauffement climatique soit dû aux actions humaines.