Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Envoyé spécial. La marche du 11 janvier

Qui en a eu l'idée ? Comment s'est-elle montée ? Comment la sécurité a-t-elle été assurée ? Deux millions de personnes et des dizaines de chefs d'Etat et de gouvernement qui défilent ensemble : les services de Matignon et de l'Elysée ont dû résoudre un véritable casse-tête pour organiser "l'équivalent d'un G20 et d'un défilé du 1er-Mai" en moins de 48 heures. Un reportage diffusé par "Envoyé spécial" le 7 janvier 2016.

FRANCE 2 / LAMIA BELHACENE

Une prouesse. Derrière cette marche exceptionnelle du 11 janvier 2015, ils sont nombreux à l'Elysée, à Matignon et dans les services de police à s'être démenés pour organiser "l'équivalent d'un G20 et d'un défilé du 1er-Mai" en quelques heures. Pour "Envoyé spécial", Lamia Belhacène les a rencontrés pour refaire le film de cet événement sans précédent.

Angela Merkel est la première à vouloir y être

Dès le soir du 7 janvier, de nombreux Parisiens se réunissent spontanément place de la République en solidarité avec les victimes de Charlie Hebdo. Parmi eux, des responsables du Parti socialiste. Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire, est le premier, sur les réseaux sociaux, à appeler à une marche.

Syndicats, associations de défense des droits de l'homme et partis politiques se retrouvent bientôt dans un bureau de l'Assemblée nationale pour organiser une manifestation silencieuse. Puis Angela Merkel fait part à François Hollande de sa volonté d'être présente. Ensuite, le téléphone de l'Elysée ne cesse de sonner, à travers le monde, des dizaines de dirigeants s'invitent à cette manif qui a réuni plus de deux millions de personnes à Paris et plusieurs dizaines de chefs d'Etat et de gouvernement.

Un reportage de Lamia Belhacène, Vincent Ligier, Sebastien Touta, Raoul Seigneur, Mathieu Huou, Richard Montrobert, Pierre Taillez et Sébastien Clech.