Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Envoyé spécial. Fréro Delavega : des tubes et du YouTube

Sortir de bons albums ne suffit plus. Quand on fait de la musique, il faut sans cesse "donner à manger" au public. Vidéos sur YouTube, photos sur Facebook et Twitter, c'est en ligne que ça se passe… Le duo Fréro Delavega l'a bien compris. Extrait d’"Envoyé spécial", diffusé le jeudi 3 mars à 20h55.

FRANCE 2 / GUILLAUME CAHOUR

Fréro Delavega a la cote. En France, le duo fait partie des artistes les plus vendus et les plus diffusés en radio. Le premier album n'a qu'un an et demi qu'un deuxième est déjà en vente. Mais Jérémy Frérot et Florian Delavega ont pris conscience que leur métier a été bouleversé en une décennie… Le succès est de plus en plus éphémère, il faut tenir en haleine la génération zapping. Ils sont un produit, le savent, l'assument.

Une vidéo par mois

Et pour "nourrir la bête", il faut être présent en permanence sur les réseaux sociaux et les plateformes de partage de vidéos. Avec en moyenne une vidéo par mois, Fréro Delavega entretient la flamme de ses fans. Avant même la sortie de l'album Des ombres et des lumières (2015), le groupe avait déjà mis en ligne trois vidéos du single Ton visage. 

Extrait de "Peut-on encore vivre de sa musique ?", un reportage de Guillaume Cahour et Emilie Denis à voir dans "Envoyé spécial", jeudi 3 mars à partir de 20h55.