Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Envoyé spécial. Daech, la "cage" de la honte

C’est une cage au milieu de la rue. C’est là que le groupe Etat islamique laissaient croupir, aux yeux de tous, celles et ceux qu’il voulait châtier. Plusieurs vidéos de propagande ont été tournées ici. Extrait de "Daech, l’origine de la terreur, à voir dans "Envoyé spécial" le jeudi 12 mai.

FRANCE 2 / KAMAL REDOUANI

Les habitants n’osent pas la détruire. C’est dans cette cage plantée en plein centre-ville, non loin de Rakka, au beau milieu de la rue, que des Syriens étaient enfermés, à la vue de tous. "Ils jetaient les gens dans cette cage pour un jour ou deux, sans nourriture, sans rien […]. Ils terrorisaient les gens, ils les humiliaient dans cette cage" explique un jeune homme qui guide les journalistes d’"Envoyé spécial".

"Qui mérite ça ?"

Il avoue, alors qu’il entre à l’intérieur, qu'il se sent "mal, vraiment pas bien... Vous imaginez être là devant tout le monde ? Qui mérite ça ? Etre puni aussi sauvagement ?" C’est dans cette cage qu’ont été tournées une partie des images de propagande du groupe Etat islamique.

Extrait de "Daech, l'origine de la terreur", une enquête de Kamal Redouani à voir dans "Envoyé spécial" le jeudi 12 mai.