Vidéo  "On ne peut pas prôner la sororité et se dire 'Je prends la place d'une femme'" : une concurrente écologiste dénonce le parachutage de Sandrine Rousseau aux législatives de 2022

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
"On ne peut pas prôner la sororité et se dire 'Je prends la place d'une femme'" : une concurrente écologiste dénonce le parachutage de Sandrine Rousseau aux législatives de 2022 -
"On ne peut pas prôner la sororité et se dire 'Je prends la place d'une femme'" : une concurrente écologiste dénonce le parachutage de Sandrine Rousseau aux législatives de 2022 "On ne peut pas prôner la sororité et se dire 'Je prends la place d'une femme'" : une concurrente écologiste dénonce le parachutage de Sandrine Rousseau aux législatives de 2022 - (COMPLÉMENT D'ENQUÊTE / FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
"Elle est à rebours de ce qu'elle dit." En 2022, forte d'une nouvelle stature politique acquise depuis la primaire des Verts, Sandrine Rousseau décide de devenir députée. Selon la candidate écologiste qu'elle a évincée, elle n'aurait pas hésité à bafouer ses propres principes pour se faire parachuter dans le 13e arrondissement parisien.

Claire Monod réside dans le 13e arrondissement de Paris depuis une vingtaine d'années. Elle y a été la candidate d'Europe Ecologie Les Verts aux élections législatives de 2017. En 2022, elle veut renouveler sa tentative… mais se heurte à Sandrine Rousseau, qui a jeté son dévolu sur son fief. Forte d'un poids politique nouveau depuis qu'elle s'est qualifiée pour le second tour de la primaire écologiste, celle-ci considère qu'une circonscription gagnable doit lui revenir. Elle a décidé de devenir députée – quitte à ignorer ses propres principes, selon sa concurrente de l'époque pour l'investiture.

"On ne peut pas prôner la sororité, et sciemment, de façon autoritaire, se dire : 'Je prends la place d'une femme', dénonce celle-ci. Elle est à rebours de ce qu'elle dit." Furieuse, Claire Monod lui envoie un SMS pour s'opposer à ce parachutage (Sandrine Rousseau a fait toute sa carrière politique dans le Nord) et tacler "un comportement viriliste s'il en est".

"Quand on prétend déconstruire le patriarcat… elle ne fait que le transposer à sa situation personnelle, elle en utilise les codes pour s'installer ici"

Claire Monod, concurrente de Sandrine Rousseau pour l'investiture EELV aux législatives de 2022

dans "Complément d'enquête"

Après la réponse de sa correspondante, qui interprète son message comme des menaces, le contact est rompu. Face à une candidate beaucoup moins connue, Sandrine Rousseau est en position de force. "Elle ira, sans discuter, sans argumenter, et dans la construction d'un rapport de force qui a tout d'une bonne vieille pratique de la politique à la papa… Quelle est la différence avec une candidature d'un parachutage d'un homme classiquement ? interroge Claire Monod. Aucune."

Finalement investie par EELV, puis par la Nupes, Sandrine Rousseau a été élue dans cette 9e circonscription.

Extrait de "Sandrine Rousseau, en vert et contre tous", un portrait à voir dans "Complément d'enquête" le 13 avril 2023.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.