Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Coupures d'eau : les factures Veolia, du Kafka dans le texte

Les coupures d'eau sont illégales, mais certains distributeurs enfreignent la loi... et plus encore. Voici l'histoire kafkaïenne de Jean-François, handicapé, et de ses démêlés avec Veolia. Un extrait de "Complément d'enquête".

Privé d'eau courante pendant trois ans. C'est arrivé à cet ancien menuisier de la région de Narbonne. Non contente d'enfreindre la loi de 2013 qui interdit les coupures d'eau pour impayés, la société Veolia se montre intraitable avec Jean-François Deloffre, handicapé et papa d'un petit garçon. Extrait de "Complément d'enquête".

Après des mois d'un dialogue de sourds, il parvient à envoyer un mandat de 270 euros. Jean-François se croit sauvé. Une semaine plus tard, toujours pas d'eau. Contactée par téléphone, Veolia lui réclame 100 euros pour remettre le compteur, et 125 euros de consommation d'avance. "Au lieu de m'aider à m'en sortir, ils m'ont enfoncé un peu plus..."

"Une caricature de développement de la dette"

Heureusement pour Jean-François, il existe une association qui combat ce genre d'abus : la fondation France Libertés. Emmanuel Poilane, son directeur, a décortiqué ses factures. Du Kafka dans le texte : "Une caricature du développement de la dette sans même que la personne puisse avoir l'eau. Une facture avec des moins, des plus, des régularisations... avec une consommation de -18 m3. Elle n'a aucun sens !"

"Il y a un moment où il arrive à payer l'eau, s'indigne Emmanuel Poilane, et sous prétexte qu'il ne peut pas payer les frais supplémentaires, ils refusent de lui remettre l'eau ! Il a subi presque huit mois de coupure supplémentaire pour une pratique illégale, alors qu'il aurait dû retrouver l'eau immédiatement..."

Epilogue : Veolia a été condamnée à verser à Jean-François Deloffre 15 000 euros de dommages et intérêts pour préjudice moral, et s'est même fendue d'une lettre d'excuses...

Extrait de "Coupures d'eau et pompe à fric", un reportage diffusé dans "Complément d'enquête" le 7 septembre 2017.