Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Complément d'enquête. "Le licenciement des pilotes n'est plus tabou à Air France"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Complément d'enquête. "Le licenciement des pilotes n'est pas tabou à Air France"

Dans son numéro consacré à la crise à Air France, "Complément d'enquête" se penche sur la situation des pilotes. Ce métier de rêve n'est plus ce qu'il était... Jusque-là protégés, ils pourraient même se faire licencier.

Un métier de rêve qui a du plomb dans l'aile... Faute d'accord en vue sur la question du salaire des pilotes, la direction d'Air France brandit une menace radicale, inédite dans l'histoire de la compagnie. "Le licenciement, ce n'est pas tabou à Air France. Ça l'a peut-être été dans le passé, mais ça ne l'est plus", signale Gilles Laurent, directeur général adjoint des opérations aériennes d'Air France.

Trois cents postes de pilote menacés

"Dans l'histoire du transport aérien, il y a des compagnies qui meurent, poursuit le DGA. Il faut qu'on intègre ça, qu'on soit lucides sur les conséquences." "Ce n'est pas du pilote bashing.Ce n'est pas pour leur faire peur", tempère-t-il, en insistant sur la "lucidité" et la "conscience" qu'exige la situation. Trois cents postes de pilote seraient menacés. A Air France, les jours dorés appartiennent au passé...

Extrait d'un reportage de Matthieu Fauroux, Guillaume Beaufils et Niels Montel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Complément d'enquête

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.