Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Complément d'enquête. Amandine, ex-future cadre devenue agricultrice

Le 17 mars 2016, "Complément d'enquête" fait le portrait d'une jeunesse oubliée qui tente de se bricoler un avenir. Amandine, Lyonnaise de 34 ans, a quitté un monde de cadres sup' pour la vie à la ferme et 700 euros par mois. Extrait.

Des jeunes qui fuient les villes, les bureaux et les écrans d'ordinateur. Le 17 mars 2016, "Complément d'enquête" fait le portrait d'une génération oubliée qui tente de se bricoler un avenir. Amandine, Lyonnaise de 34 ans, a troqué son boulot de responsable administrative dans une association et une carrière de cadre supérieure contre la vie à la ferme et un revenu de 700 euros par mois.

Du jour au lendemain, cette diplômée d'une école de commerce s'est installée dans un petit appartement de 30 mètres carrés et une modeste exploitation avec quatre vaches et deux cochons – sans s'attendre à une telle masse de travail. 

"Un besoin viscéral, une évidence"

"Un seul jour de congé en six mois, donc une seule grasse mat’." Sans compter que "la bouse de vache, c'est hyper lourd", sourit-elle en soulevant une pelletée dans son étable. Et "du linge à laver tout le temps", parce qu'on "se salit tout le temps"

"Pas idéal, mais correct." Amandine n'a pas l'idée de se plaindre… sauf peut-être de l'absence de ce "terreau fertile" qu'offre la ville pour les rencontres amoureuses. Alors qu'une agricultrice "avec des mains calleusesC'est vrai qu'à 30, 35 ans, à la campagne, on est mariée, avec des enfants… Mais abandonner ça pour suivre quelqu'un d'autre, non."

Extrait de "Complément d'enquête. France : une jeunesse oubliée ?", à voir le 17 mars 2016 à 22h40 sur France 2.