13h15, France 2

VIDEO. "13h15". "Je me sens chinois et c'est un peu triste", affirme l'entraîneur français de l'équipe de Chine d'épée

Ancien escrimeur médaillé olympique et ex-entraîneur de l’équipe de France d’épée, Hugues Obry entraîne aujourd’hui l’équipe chinoise de sa discipline. Il aurait préféré rester en bleu, mais la France ne l'a pas retenu malgré son succès aux Jeux olympiques de Rio 2016. Alors, il s’est exilé en Chine… Extrait du magazine "13h15".

Hugues Obry, l’escrimeur de légende triple médaillé olympique (Athènes et Sydney) et ancien entraîneur de l’équipe de France d’épée, porte désormais le survêtement rouge de l’équipe de Chine. Celui qui a fait monter son pays sur la plus haute marche du podium aux Jeux de Rio 2016 est parti à l’autre bout du monde exercer ses talents. A contre-cœur…

"Il nous manque beaucoup humainement, témoigne l’escrimeur Alex Fava lors d’une rencontre internationale à Budapest. Avant d’être un grand entraîneur, c’est un grand homme et un grand manager. Le jour où il nous a annoncé que c’était fini, j’étais personnellement très triste." La Fédération française d’escrime ne l'a pas vraiment retenu malgré son succès brésilien.

Le rouge ne va pas si mal à l’ancien Bleu…

Hugues Obry et ses épéistes chinois se retrouvent ce jour-là à tirer contre l’équipe de France. L’amertume de n’avoir pas pu continuer son travail avec le survêtement bleu sur le dos est sensible : "Je me sens chinois, et c’est même un peu triste. Je reste français, mais je me sens plus aimé comme chinois."

Il y a encore quelques mois, ces face-à-face contre son propre pays le mettaient mal à l’aise. Avec le temps, l’épéiste a su faire la part des choses : "Au départ, j’avais peut-être un esprit de revanche, enfin, juste pour montrer qu’ils se trompent, mais finalement, on s’en fout…" Le champion tricolore aurait préféré rester en bleu, mais il trouve aujourd'hui que le rouge ne lui va pas si mal…

13H15 / FRANCE 2
13H15 / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)