Sécheresse à Mayotte : une crise aux multiples visages

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
En plus d'affronter une crise de l'eau, Mayotte fait face à l'augmentation de l'insécurité ainsi qu'à des émeutes quotidiennes. La Première ministre, Élisabeth Borne, se rendra sur place vendredi 8 décembre. -
Sécheresse à Mayotte : une crise aux multiples visages En plus d'affronter une crise de l'eau, Mayotte fait face à l'augmentation de l'insécurité ainsi qu'à des émeutes quotidiennes. La Première ministre, Élisabeth Borne, se rendra sur place vendredi 8 décembre. - (Franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - J. Chamoulaud
France Télévisions
franceinfo
En plus d'affronter une crise de l'eau, Mayotte fait face à l'augmentation de l'insécurité ainsi qu'à des émeutes quotidiennes. La Première ministre, Élisabeth Borne, se rendra sur place vendredi 8 décembre.

De l'eau au robinet un jour sur trois et souvent impropre à la consommation, c'est le quotidien à Mayotte. Les habitants de l'île sont privés de cette ressource vitale en raison de la sécheresse. Certains sont obligés de se rendre au puit pour obtenir de l'eau, qui n'est pas potable. "On se croirait dans un pays du tiers-monde", regrette un riverain. 

77% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté

Pour faire face au problème, le gouvernement français a élargi la distribution de packs d'eau à toute la population. 300 000 personnes sont concernées par les coupures d'eau à Mayotte. Outre les problèmes d'eau, des émeutes quotidiennes touchent l'île. Les gendarmes escortent les autocars scolaires pour éviter des attaques. 77% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté. La Première ministre se rendra sur place, ce vendredi 8 décembre. C'est le premier déplacement d'un Chef de gouvernement depuis Manuel Valls en 2015.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.