Code du travail : les routiers inquiets de la perte de leurs primes

La réforme du Code du travail permettra de remettre en cause les primes jusqu'ici garanties par les conventions collectives.

Des routiers furieux. Reçus ce vendredi 29 septembre au ministère des Transports, ils ont claqué la porte après cinq heures de négociation. Ils n'ont rien obtenu et, pire, ils ont appris que les ordonnances du Code du travail allaient avoir des conséquences sur les frais professionnels. Des primes de découcher et de repas jusqu'à présent garantis par les conventions collectives pourront être renégociées dans les entreprises.

Les routiers en grève le 10 octobre

Les patrons du transport routier essayent de calmer la tension et se veulent rassurants. "On est quand même dans une situation de pénurie de conducteurs. Je vois mal dans ce contexte-là (...) la possibilité pour un chef d'entreprise de baisser la rémunération par les frais de déplacement", explique Philippe Chastrusse, secrétaire général de l'Organisation des transporteurs routiers européens.

Un discours qui n'a pas convaincu les syndicats. La CFDT et la CFTC annoncent une grève le 10 octobre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
La profession de routier attire de moins en moins les jeunes (illustration).
La profession de routier attire de moins en moins les jeunes (illustration). (MAXPPP)