Cet article date de plus de trois ans.

SNCF : bientôt la concurrence ?

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
SNCF : bientôt la concurrence ?
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le gouvernement va ouvrir une première phase de concertation sur la base du rapport Spinetta entre les syndicats, la direction de la SNCF, les régions et les usagers. Et ça ne va pas être simple, comme nous l'explique Hervé Godechot sur le plateau de France 3.

La SNCF doit relever un défi rapidement : s'adapter à l'ouverture à la concurrence. En effet, "dès 2020, il est possible que nous prenions des TGV appartenant à des compagnies concurrentes de la SNCF", relève Hervé Godechot sur le plateau de France 3. "Et même, à partir de 2023, des intercités et des TER. Je vous donne un exemple : imaginons que la compagnie allemande Deutsche Bahn remporte un appel d'offres pour faire rouler des trains régionaux dans le Grand Est en France, la région rachètera à la SNCF le matériel, les trains et les ateliers de maintenance pour les mettre à disposition de l'opérateur allemand."

Un meilleur service, des coûts moindres ?

Mais qui fera rouler ces trains ? "Des cheminots de la SNCF, mais qui devront accepter de changer d'entreprise", poursuit le journaliste. S'ils refusent, ils seront tout simplement mutés sur une autre ligne de la SNCF. En résumé, pour les voyageurs, ce sera donc les mêmes trains, conduits par les mêmes cheminots sur les mêmes rails, jusqu'à la billetterie qui devrait rester sous la responsabilité de l'opérateur national. Effet recherché ? Un meilleur service, des coûts moindres, voire des prix inférieurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.