Cet article date de plus de trois ans.

Emploi : la difficulté de recruter un carrossier

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Emploi : la difficulté de recruter un carrossier
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Alors qu'une étude publiée ce mardi 19 décembre chiffre, selon Pôle emploi, entre 200 000 et 330 000 le nombre d'offres d'emplois non pourvues faute de candidats, France 3 s'intéresse à ces métiers qui peinent à recruter, comme celui de carrossier.

Des véhicules accidentés, Daniel Marques en reçoit une quinzaine par semaine, mais il n'arrive pas à tenir la cadence. Il y a quelques mois, un de ses carrossiers a démissionné et depuis, il cherche désespérément à le remplacer. Mais Pôle emploi ne lui est pas d'une grande aide. "Le Pôle emploi ne répond pas à mes demandes. Les CV qu'on reçoit correspondent à des pâtissiers et non pas à des carrossiers qualifiés", explique Daniel Marques.

Le métier souffrirait de sa mauvaise image

Dans cette filière, Daniel Marques n'est pas le seul chef d'entreprise à avoir du mal à recruter. Ce serait le cas de trois carrossiers sur quatre. Aziz Missoum est en formation depuis septembre et ce qui l'a rassuré, c'est déjà l'assurance d'un emploi à la clé. Ici, on pourrait former jusqu'à 200 carrossiers automobiles. Aujourd'hui, seulement la moitié des places est occupée. Le métier souffrirait de sa mauvaise image.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 19/20

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.