VIDEO. 30 ans après, l'affaire du petit Grégory reste un mystère

Il y a 30 ans, le petite Grégory était retrouvé mort. Retour sur l’une des plus grandes affaires criminelles françaises.

France 3

Il y a trente ans, le 16 octobre 1984, le petit Grégory Villemin, 4 ans, est retrouvé pieds et poings liés dans les eaux froides de la Vologne (Lorraine). Cette découverte marque le début d’une affaire qui a défrayé la chronique au rythme de ses multiples rebondissements. France 3 retourne 30 ans en arrière.

Le jour de l’assassinat, une lettre anonyme est envoyée aux parents, un couple dont la réussite attise les jalousies de leur famille. Depuis des mois déjà, le corbeau les harcèle. Pour les enquêteurs, pas de doute, l’auteur de ces lettres est le meurtrier.

La mère est mise en cause

Bernard Laroche, le cousin du père, est accusé avant d’être innocenté, puis libéré. Deux mois plus tard, il est abattu par Jean-Marie Villemin.

Les soupçons se portent ensuite sur la mère de l’enfant. En juillet 1985, elle est inculpée du meurtre de son fils avant de bénéficier d’un non-lieu, huit ans plus tard.

Aujourd’hui, malgré plusieurs analyses ADN effectuées, l’assassin n’a toujours pas été identifié.

Le petit grégory Villemin, retrouvé noyé dans la Vologne, en 1984.
Le petit grégory Villemin, retrouvé noyé dans la Vologne, en 1984. (AFP)