Projet d'attentat déjoué à Montpellier : les suspects transférés à la sous-direction antiterroriste

Ces quatre personnes suspectées de préparer un attentat et interpellées à Montpellier vont être transférées ce samedi après-midi, 11 février, à la sous-direction antiterroriste à Levallois-Perret. Nathalie Perez, envoyé spécial de France 3, fait le point.

FRANCE 3

Les quatre personnes arrêtées vendredi dans l'Hérault et soupçonnées de projeter un attentat "imminent" en France sont toujours en garde à vue, samedi 11 février. "Hier à Montpellier, les fonctionnaires de la sous-direction antiterroriste ont commencé les interrogatoires", explique Nathalie Perez. Mais tous sont restés muets. Néanmoins, grâce aux surveillances qui avaient été mises en place il y a déjà plusieurs semaines, les enquêteurs peuvent affirmer formellement que ce couple s'apprêtait à passer à l'acte."

Allégeance au groupe Etat islamique

"Il y a trois jours, la jeune fille a posté une vidéo dans laquelle elle prêtait allégeance au groupe Etat islamique", poursuit la journaliste. "Dans le même temps, son compagnon achetait une bouteille d'acétone, un produit utilisé dans la fabrication d'explosifs. Ce samedi après-midi, lorsqu'ils vont arriver ici à Levallois-Perret, ils seront aussitôt interrogés, les enquêteurs vont devoir déterminer quelle était précisément leur cible et à quelle date ils projetaient de commettre cet attentat suicide."

Le JT
Les autres sujets du JT
Un immeuble de Montpellier où une personne suspectée de préparer un attentat sur le sol français a été arrêtée, vendredi 10 février 2017.
Un immeuble de Montpellier où une personne suspectée de préparer un attentat sur le sol français a été arrêtée, vendredi 10 février 2017. (MAXPPP)