Meurtre d'une Française au Guatemala : la famille de la victime interpelle Emmanuel Macron

En France, une pétition pour exiger l'arrestation d'un meurtrier présumé au Guatemala a été créée. C'est l'initiative engagée par la famille de Florence Denèfle. Il y a sept ans, cette professeure était assassinée. Son ancien petit-ami a été identifié comme étant le meurtrier, mais n'a jamais été arrêté. 

France 3

Elle n'était pas revenue depuis les obsèques. Muriel Denèfle vient déposer quelques fleurs en mémoire de sa sœur aînée Florence, assassinée au Guatemala il y a sept ans. Florence Denèfle a perdu la vie dans des circonstances terribles. Le 25 mars 2010, cette professeure d'anglais de 34 ans quitte le lycée français de Guetemala City où elle enseigne ; elle ne regagnera jamais son domicile. Le lendemain, son corps est retrouvé le long d'une route, à 17 kilomètres de chez elle. L'assassin présumé est très rapidement identifié : son ancien petit-ami, Christian Martinez. L'homme, possessif et jaloux, n'aurait pas supporté que Florence mette fin à leur relation. Il a disparu deux jours après le crime.

Une enquête au point mort

Pour la famille Laigle-Denèfle, le deuil est impossible. Après sept ans de combat judiciaire, l'enquête est au point mort. Alors, Muriel a lancé une page Facebook et une pétition en ligne, "Justice pour Flo". Edwige, la maman de Florence, profite de cette mobilisation pour interpeller le président de la République. Edwige et Muriel espèrent que leur initiative fera réagir les autorités françaises pour que justice soit enfin faite en mémoire de Florence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors d\'une conférence de presse au palais de l\'Elysée, à Paris, le 8 juin 2017.
Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse au palais de l'Elysée, à Paris, le 8 juin 2017. (PATRICK KOVARIK / AFP)