Cet article date de plus de quatre ans.

Art : à la découverte de l'Atlas

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Art : à la découverte de l'Atlas
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions
France 3 est allée à la rencontre de l'Atlas, un street artiste passé par les plus grandes villes. 
 
À Paris, à Pékin, ou en Afrique, il laisse sa trace aux quatre coins du monde, ou juste au coin de la rue : l'Atlas a pris le pouvoir, et il marque son territoire. "J'ai très vite compris que vu le nombre de gens qui agissaient dans la rue, il fallait que je trouve mon style et que je l'impose à tous". L'Atlas, c'est la deuxième génération du street-art. Il a fait ses premiers graffitis à 11 ans, au début des années 90. Aujourd'hui, à 39 ans, cet artiste méthodique et rigoureux a imposé un style bien à lui, immédiatement reconnaissable : des signes calligraphiques, érudits ou fantasmés.

Sa côte ne cesse de grimper

"L'Atlas est fort parce qu'il a trouvé son identité visuelle, sa signature, et ça c'est un des principes clés du street-art", explique Magda Danysz, galeriste et spécialiste du Street Art. Sur le marché du street-art, l'Atlas est aujourd'hui un artiste très respecté. D'ailleurs, les galeries l'exposent et sa cote ne cesse de grimper. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.