La fin du monde imaginée par les scientifiques d'Oxford

Les scientifiques britanniques de l'université d'Oxford ont planché sur la fin du monde et ont imaginé les pires scénarios possibles pour notre planète. Les détails de France 2.

FRANCE 2

L'humanité qui disparaît, un scénario peu probable pour les scientifiques de l'université d'Oxford qui ont toutefois mené une étude pour envisager plusieurs hypothèses. Avec en tête des synopsis possibles, un réchauffement climatique majeur qui bouleverserait toute l'organisation de notre société. Famine, vague de décès, les conséquences pourraient être directes et catastrophiques.

L'activité de l'humanité en cause

Autre scénario possible, l'effondrement total du système financier. Cela pourrait engendrer des conflits internationaux. La fin du monde pourrait aussi venir de la science. Le développement des nanotechnologies à l'échelle de l'atome faciliterait la fabrication de bombes nucléaires placées hors de tout contrôle. Des scénarios fictifs mais une conclusion : l'extension de l'humanité proviendra sûrement de sa propre activité.

Le JT
Les autres sujets du JT