VIDEO. Un migrant "fraîchement débarqué" gagne-t-il plus qu'un "retraité modeste", comme l'affirme Marine Le Pen?

Dimanche soir, en meeting à Caudry, dans le Nord, Marine Le Pen s'est posé une question: “Est-il normal qu’un migrant fraîchement débarqué puisse toucher d’avantage qu’un retraité modeste qui a travaillé et cotisé toute sa vie?” A L'Oeil du 20h, on s’est demandé si c’était vrai ?

Les migrants “fraîchement débarqués" selon les termes de Marine Le Pen ont-ils droit à un revenu social immédiat ? Pierre Henry, directeur général de l'association France Terre d'asile, les accompagne au quotidien et selon lui “pour un certain nombre de personnes qui arrivent sur le territoire national, c’est souvent l’expérience de la rue et donc ils n’ont accès à rien immédiatement.

Ce n’est qu’après avoir déposé une demande d’asile que les migrants peuvent obtenir une allocation (allocation pour demandeurs d'asile) versée par l'Ofii, l’office français de l’immigration et de l’intégration. “Une personne en procédure de demande d’asile, si elle est seule, elle touche 6,80 euros par jour", explique Didier Leschi, directeur de l'Ofii. "Si elle n’est pas hébergée par l'Ofii, à ces 6,80 euros vont s’ajouter 7,40 euros.” Soit une aide de 204 euros par mois pour un demandeur d’asile seul, s’il est hébergé. 426€ mensuels s’il ne l’est pas.

De son côté, combien un retraité modeste gagne-t-il? Quelle qu’ait été sa carrière, qu’il ait cotisé ou non, à partir de 65 ans, il a droit de demander l’ASPA, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (l'ancien minimum vieillesse),et peut donc gagner au moins 868,20 euros par mois. Le double de l’allocation pour demandeur d’asile.

"Les transports et les soins gratuits en plus"

Alors pourquoi le Rassemblement National affirme-t-il qu’un migrant tout juste arrivé touche plus qu’un retraité modeste ? En ajoutant tout un ensemble de dépenses publiques. “Le logement est gratuit, plus la santé gratuite, plus vous rajoutez les transports gratuits dans certaines régions, 75% de rabais chez Laurent Wauquiez [en Auvergne-Rhône-Alpes] par exemple”, calcule Laurent Jacobelli, délégué national du Rassemblement National.

Ce cadre du RN ne détaille pas tous ses chiffres et ne précise pas que les soins gratuits et les aides aux logements existent aussi pour les retraités modestes. Quant aux transports, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, la réduction valable pour les demandeurs d’asile l’est aussi pour les retraités modestes bénéficiaires de l'ASPA.

L\'oeil du 20h
L'oeil du 20h (L'oeil du 20h)