VIDEO. L'opération séduction du Cantal pour attirer les travailleurs

Afin de sauver ses commerces, le département prend en charge pendant trois jours des demandeurs d'emplois venus de toute la France pour les convaincre de rester.

France 2
"Trois jours pour changer de vie", c'est ce que propose le Cantal, l'un des départements les moins peuplés de France et qui cherche à sauver ses commerces. Pour son "opération séduction", le Cantal prend en charge pendant trois jours quarante demandeurs d'emplois venus de toute la France.

200 affaires à reprendre dans le Cantal

"Le problème est qu'on est à la campagne, et il faut trouver quelqu'un qui veuille y venir", explique Jean-Paul Mauranne, un restaurateur qui cherche à vendre son auberge. Dans le Cantal, 200 affaires sont à reprendre.  Si un tiers des commerces ferment dans le département, ce n'est pas une question de viabilité mais de repreneur.
 
L'intérêt de s'installer dans le Cantal réside notamment dans le coût et la qualité de la vie. Damien Rey, peintre en industrie, a décidé de changer de métier et de reprendre une boulangerie. Au micro de France 2, il assure qu'"avec sa capacité financière", il ne pourrait pas envisager de reprendre une boulangerie dans une grande ville, alors que c'est possible dans le Cantal