VIDEO. Intempéries dans le Gard : à Sommières, les crues semblent inéluctables

Le Vidourle est resté dans son lit samedi 11 octobre mais pour combien de temps ? Après trois crues en trois semaines, les habitants sont à bout.

FRANCE 2

Depuis le 18 septembre, trois crues se sont abattues sur la commune et provoquent le "ras-le-bol" des habitants. "On a les nerfs à bout", raconte l'un d'eux au micro de France 2. Historiquement on ne compte plus les crues du fleuve. En 2002, l'eau qui était passée au-dessus du pont avait atteint le premier étage des maisons.

La commune de Sommières s'est construite dans le lit majeur du Vidourle

La mairie a une solution pour lutter contre les crues. Elle propose de créer une retenue en amont sur tous les affluents du Vidourle, dans les Cévennes. Une solution efficace, mais l'Etat ne débloque les fonds.
"Y en a assez et on se sent ignorés, mis de côté. Ce n'est pas possible, ça dure depuis 2010. Une étude a été faite là-dessus et approuvée et ça continue à être dans le même état. Oui, les gens de Sommières en ont assez", explique Guy Daniel, premier adjoint au maire de la commune.
"Seuls des lourds pieux de métal ont été installés à 1 km au nord de Sommières. Ils bloquent les troncs d'arbres et protègent les ponts", décrit la journaliste de France 2 sur place, Isabelle Delion. "L'eau peut s'étendre dans les champs, mais cela n'est pas suffisant", ajoute-t-elle.

Dans le département du Gard, vendredi 10 octobre.
Dans le département du Gard, vendredi 10 octobre. ( MAXPPP)