Tourisme : les dessous de la profession de guide-conférencier

Chaque année, les guides-conférenciers accueillent des millions de touristes à Paris. La profession est inquiète et dénonce une ubérisation du métier.

Les guides touristiques ont du succès à Paris. À ses clients du jour, Thierry Thévenin fait découvrir l'art de rue. La balade parisienne d'une heure et demie coûte 25 euros, c'est un guide d'un nouveau genre, un amateur. Passionné depuis 30 ans, cet ancien graffeur revendique sa légitimité. Un tourisme collaboratif entre particuliers qui séduit.

Un secteur qui se libéralise

L'an dernier, plus de 36 millions de touristes ont visité Paris et sa région. Un succès qui bouscule la profession de guide. Sur Internet, les offres se multiplient. Aujourd'hui, les guides professionnels sont face à une concurrence croissante et variée. Dans les années 1990, le secteur s'est libéralisé. Des plateformes sont apparues où les particuliers peuvent s'inscrire pour devenir guides locaux. À l'approche de l'été, les guides professionnels redoutent de voir cette concurrence s'intensifier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des touristes au pied de la Tour Eiffel, le 9 juillet 2016, à Paris. (Photo d\'illustration)
Des touristes au pied de la Tour Eiffel, le 9 juillet 2016, à Paris. (Photo d'illustration) (PHILIPPE LOPEZ / AFP)