Pouvoir d’achat : le budget des ménages grignoté par les dépenses contraintes

Publié Mis à jour
Pouvoir d’achat : le budget des ménages grignoté par les dépenses contraintes
Article rédigé par
C.Tixier, J.Poissonnier, T.Grosse, S.Lisnyj, M.Czaplicki, M.Dreujou, A.Didier, N.Lachaud - France 2
France Télévisions
L’inflation a atteint 6,2% en octobre dernier. Alors chacun compte ce qu’il lui reste une fois les factures obligatoires payées, ce qu’on appelle les dépenses contraintes, qui pèsent lourd dans les foyers.

Loyer, facture d’électricité ou transports, les charges sont inévitables et doivent être payées chaque mois. Elles pèsent de plus en plus dans le budget des ménages. En région parisienne, un couple gagne 1 415 euros par mois, en plus d’un loyer à 500 euros, ils doivent faire face aux factures. Au total, leurs dépenses contraintes représentent 77% de leur budget mensuel. Alors ils ont décidé de restreindre leurs loisirs. 

Les ménages aisés s’en sortent mieux 

 
Pour les ménages pauvres, les dépenses contraintes représentent en moyenne 80% du budget, 44% pour les ménages moyens et 28% pour les ménages aisés qui s’en sortent le mieux. Cette année, des dépenses augmentent comme celui du logement : + 41 euros par mois. Pour les transports, l’augmentation s’élève à 15 euros par mois en moyenne. Un serveur gagne 1 800 euros et a 66% de dépenses contraintes, principalement à cause des factures énergétiques qu’il tente de réduire au maximum notamment en se privant de chauffage.  

Parmi nos sources

Etude CSA Research – Les Furets

Liste non exhaustive

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.