Polémique du yacht : Jeff Bezos pourrait mettre la main à la poche pour passer le pont de Rotterdam

Publié
Polémique du yacht : Jeff Bezos pourrait mettre la main à la poche pour passer le pont de Rotterdam
France 2
Article rédigé par
L. Feuerstein, L. Dulois - France 2
France Télévisions

L’un des hommes les plus riches de la planète, patron d’Amazon, Jeff Bezos, rêvait de se faire construire l’un des plus grands voiliers du monde. C’est chose faite, seul problème : le bateau de 127 mètres est bloqué dans son chantier naval près de Rotterdam (Pays-Bas). Entre lui et la mer, un pont le bloque.

Le Y721 est un voilier hors-norme. Construit à Rotterdam, il est l’un des plus grands au monde. 127 mètres de long, ultra luxueux, d’une valeur de 430 millions d’euros. Son propriétaire n’est autre que Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, troisième fortune mondiale. Un multimilliardaire capable de toutes les folies, comme envoyer sa propre fusée dans l’espace. Mais cette fois, son nouveau jouet pourrait bien rester à quai. Son trois-mâts est tellement grand qu’il ne peut pas passer le pont de Rotterdam.

Pas question pour les habitants de toucher au symbole de la ville

Seule solution : démonter cet ouvrage historique, un symbole de la ville. Inimaginable pour les habitants. "On parle de l’homme le plus riche du monde, qui doit faire de l’évasion fiscale. Et là il veut toucher à notre monument, je ne suis pas d’accord", conteste un local. Selon la mairie, rien n’a encore été décidé. Mais Jeff Bezos serait prêt à mettre la main à la poche pour résoudre l’affaire du pont de la discorde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.