Cet article date de plus de quatre ans.

Philippines : les mines d'or illégales se multiplient

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Philippines : les mines d'or illégales se multiplient
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Face à la forte demande du marché de l'or, les mines illégales se multiplient aux Philippines.

Il leur faut tout d'abord s'enfoncer dans la jungle avec sur le dos leur équipement de fortune. Ce qu'ils cherchent, ce sont des zones comme celle-ci : des marécages où ils vont creuser leur tunnel, à la recherche d'or. À deux mètres de profondeur, du méthane commence à remonter. Seule solution : il faut inonder le trou pour ne pas être intoxiqué ; la suite se passera donc sous l'eau. Emman Dasco est le plus ancien ici, c'est lui qui va plonger en premier : "Je mets ce masque pour empêcher la boue d'entrer dans mon nez et dans mes yeux."

Deuxième plus grande réserve au monde

Pour respirer, ce compresseur d'air est relié à un fin tuyau en plastique. Dès qu'il met la tête sous l'eau, Emman ne voit strictement plus rien. Tout au fond, il creuse à mains nues. Ses collègues remontent les sacs remplis d'argile et de glaise. Au bout d'une heure seulement, le chercheur d'or remonte à la surface, bredouille. "C'est épuisant, je suis mort. L'eau est chaude, bouillante. Le trou fait déjà au moins quatre fois la taille d'un homme", explique-t-il. Aujourd'hui, les Philippines sont entrées dans le top 20 des plus grands producteurs d'or grâce au travail acharné de ces milliers de petites mains. Les sous-sols du pays renfermeraient la deuxième plus grande réserve au monde.    

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.