Cet article date de plus d'un an.

Électroménager : peut-on se fier à l’indice de réparabilité ?

Publié Mis à jour
Électroménager : peut-on se fier à l’indice de réparabilité ? -
Électroménager : peut-on se fier à l’indice de réparabilité ? Électroménager : peut-on se fier à l’indice de réparabilité ? - ()
Article rédigé par France 2 - J. Lonchampt, J. Wild, F. Simoes, P. Lagaune, E. Noel
France Télévisions
France 2
Pour acheter des objets plus durables, vous pouvez consulter l'indice de réparabilité de certains produits électroménagers, dont la liste s’allonge à partir du 4 novembre. Mais que vaut-il vraiment ?

Au rayon smartphones, lave-linge, ou télévision, c’est un critère de vente qui peut faire toute la différence. L’indice de réparabilité est une note sur dix dont le but est de mesurer la facilité avec laquelle les produits peuvent être réparés. Dès le vendredi 4 novembre, les aspirateurs, lave-vaisselles ou encore les nettoyeurs à haute pression devrait eux aussi afficher cet indice de réparabilité, obligatoire, mais qui pourtant n’apparaît pas dans toutes les enseignes.

L’indice de réparabilité dans le viseur d’associations

Ces enseignes sont dans le viseur des associations. Ce jour-là, des activistes mènent une opération de quelques minutes consistant à coller des étiquettes qui dénoncent le manque d’informations sur les produits électroménagers. "On voit que la planète brûle, que les petites lois qu’on arrive à faire adopter ne sont pas appliquées et ça, on ne peut pas laisser faire", souligne Samuel Sauvage, cofondateur de l'association "Halte à l'obsolescence programmée". Le système de notation de l'indice de réparabilité est fixé par les fabricants qui s’arrangeraient pour obtenir la meilleure note.

Parmi Nos sources :

 - https://www.indicereparabilite.fr/

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.