Crise en Ukraine : la tension monte d’un cran

Publié
Crise Ukraine/Russie : la tension monte d’un cran
FRANCE 2
Article rédigé par
A-C.Poignard, L.Berbey, O.Sauvayre - France 2
France Télévisions

Ces dernières 24 heures ont été le théâtre d’une accélération des déclarations. La Maison Blanche a choisi la tension en évoquant une intervention russe imminente en Ukraine. Cette déclaration est considérée comme une provocation pour Vladimir Poutine.

Après l’entraînement des troupes russes de Vladimir Poutine en Biélorussie et des manœuvres navales russes en mer Noire, les États-Unis ont vu rouge, vendredi 11 février. "Tout Américain présent en Ukraine doit partir dès que possible et en tout état de cause, dans les 24 à 48 heures. Le risque est déjà suffisamment élevé et la menace suffisamment immédiate pour que la prudence s’impose", a déclaré Jake Sullivan, conseiller pour la sécurité américaine.

Emmanuel Macron joue la carte du médiateur

Pour la Russie, c’est une "spéculation provocatrice". Alors les États-Unis dramatisent-ils ? "Ils ont très alarmistes alors que visiblement, tout en étant inquiet, les Français et les Allemands n’ont pas du tout cette attitude", indique Jean Radvanyi, géographe. Entre les Américains et les Russes, Emmanuel Macron joue la carte du médiateur. "Un dialogue sincère n’est pas compatible avec une escalade militaire", a déclaré le président français.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.