Crêpes : quelles traditions à Monaco, Rennes et Lyon ?

Publié Mis à jour
Crêpes : quelles traditions à Monaco, Rennes et Lyon
France 2
Article rédigé par
A.Malesson, M. Baudouin, T. Paulin, A. Richier, R. Chapelard, H. Ayroulet, D. Sebastien, B. Parayre - France 2
France Télévisions

Après la bataille de la frite, attaquons-nous à celle de la crêpe, et ici encore, chaque région a sa tradition. Direction Monaco, Rennes (Ille-et-Vilaine) et Lyon (Rhône) avec nos correspondants.

"En Bretagne, la crêpe, c’est une institution, mais ici, à Rennes (Ille-et-Vilaine), la tradition, c’est la galette saucisse, déclare Alexandre Malesson, journaliste pour France Télévisions. On en trouve un peu partout, aux abords des stades pour les matches du Stade Rennais, dans les restaurants, sur les marchés." De la farine de blé noir, du gros sel et de l’eau, il ne faut rien de plus pour la pâte. Ajoutez une saucisse de campagne, et voilà la recette parfaite pour Thierry Monnier, 37 ans d’expérience dans cet héritage paysan.

Crêpe Suzette et matefaim

À Monaco, la crêpe Suzette fait aujourd’hui la renommée de la principauté. Elle est née alors qu’une bouteille d’alcool s’est malencontreusement échappée dans le dessert du futur roi d’Angleterre, dans un restaurant de la Principauté, il y a plus d’un siècle. C’est donc une crêpe traditionnelle parfumée à l’écorce d’orange et baignée dans un sirop original. À Lyon (Rhône), Denis Sébastien, journaliste pour France Télévisions, propose de découvrir le matefaim, une crêpe très nourrissante, avec une pâte épaisse, garnie de pommes. À déguster en dessert, ou au goûter.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.